La Rose de l'Espoir


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
PARTENAIRES
Mega PlugBoard Géant Annuaire referencement gratuit Annuaire Référencement Gratuit
Partenaires
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Méthode PECS

Aller en bas 
AuteurMessage
Aline
AUTISME


Logiciel(s) : Psp 12-AS -Avidemux-photoshopcs5-Aleobanner-EAnim-Inpaint-Gimp
Messages : 1326
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 47
Localisation : BREST

MessageSujet: Méthode PECS   Mar 29 Mai 2012 - 16:05

Je re-poste ici cette méthode pour les autistes qui est aussi expliqué dans le sujet Autisme:

http://la-rose-de-lespoir.forumactif.com/t71-l-autisme

Le déroulement de la méthode PECS:


Les outils éducatifs que nous décrivons ici accompagnent, généralement, les programmes TEACCH et A.B.A.mais peuvent être utilisés sans programme spécifique. Soyons clairs : nous ne conseillons pas de bricoler dans son coin un programme éducatif qui pioche ici et là des « idées » sans maîtriser les outils adéquats et sans l’aide de professionnels compétents ! Nous pensons simplement que des professionnels, prenant en charge un jeune autiste mutique et non autonome, qui n’utiliseraient jamais de tels outils sont assez suspects (parti pris ou incompétence ?). Il appartient aux parents de s’informer et d’exiger la prise en charge la plus efficace pour leur enfant, en connaissance de cause.


La méthode PECS : le Système de Communication par Echange d’Images (PECS), développé par le Delaware Autistic Programme, répond aux besoins des enfants non-verbaux, notamment les autistes. La formation PECS consiste à établir d’abord ce qui attire l’enfant (jouets, boissons, friandises, livres, etc.) et qu’il a l’habitude de prendre dans ses mains. Puis l’on en fait une image (photo ou pictogramme). L’exercice commence avec deux intervenants : le premier tient l’objet préféré de l’enfant dans sa main (ex : un biscuit) ; lorsque l’élève veut s’en saisir, le deuxième intervenant l’aide physiquement à prendre l’image représentant le biscuit et à la donner au premier intervenant. Celui-ci dit : « oh, tu veux le biscuit ! » et le donne immédiatement à l’enfant. Après plusieurs exercices (1 à 2 semaines), l’enfant parvient à initier l’interaction sans aide physique. Durant la deuxième étape, le premier intervenant s’éloigne de l’élève pour l’obliger à se déplacer vers lui, puis on multiplie le nombre des intervenants présents afin d’apprendre à l’enfant à remettre son image à des personnes différentes.

Lorsque l’enfant maîtrise parfaitement la technique de l’échange d’image, on passe au niveau supérieur, qui consiste à apprendre le maniement de plusieurs images. Celles-ci sont collées sur un panneau mural avec du Velcro, ce qui permet à l’enfant d’aller jusqu’au panneau, de choisir une image et de la remettre à l’adulte pour obtenir ce qu’il désire


Au fil des exercices, de plus en plus complexes, l’élève apprend à créer des phrases simples avec plusieurs images alignées (ex : « je veux » « biscuit » ; « je suis » « fatigué » ; etc.). A mesure des progrès de l’enfant, la taille des images est réduite. Afin qu’il puisse communiquer avec autrui en tous lieux, la méthode préconise de fournir à l’élève un classeur de communication comportant des images de la vie courante et des expressions les plus usitées (ex : « je veux » « croissant » si l’enfant va acheter seul son goûter à la boulangerie) qu’il doit garder avec lui en permanence.

Il est avéré que beaucoup d’enfant commencent à parler tout en échangeant les images, au bout d’un ou deux ans d’exercices, et finissent par abandonner naturellement la méthode PECS. Un nombre plus restreint d’enfants continue de dépendre des images au bout de 3 ans de pratique. Les résultats dépendent, en fait, de l’intensité des exercices et des aptitudes intellectuelles de l’élève
Le PECS est une méthode systématique qui comprend 6 phases d'acquisition.

Phase 1: L'échange physique
-Utilisation de renforçateurs (nourriture ou objets) dans le but de motiver la communication
-Aménagement du contexte : 1 enfant assis, 2 entraîneurs, 1 objet préféré, et 1 image.

-Protocole d'entraînement:
a. Quand l'enfant amorce un geste pour prendre l'objet préféré, l'adulte derrière va diriger le geste de l'enfant pour lui faire prendre l'image et la donner à la personne devant lui. Cette personne fait une incitation gestuelle (tend la main )pour aider l'enfant à comprendre ce qu'on attend de lui.
b. On va passer de l'assistance physique complète à une assistance physique réduite.

Phase 2: Augmenter la spontanéité
-Ajouter un tableau de communication sur lequel vont être placées les images .
-Durant cette phase, l'enfant va apprendre à aller à son tableau de communication, prendre l'image de l'objet désiré et aller la porter à des intervenants variés. L'adulte doit replacer l'image sur le tableau.

Phase 3: Discrimination d'images
-rendre l'enfant capable de choisir l'image appropriée parmi d'autres images sur son tableau de communication.
-Utilisation de plus d'une image à la fois en s'assurant que l'enfant prend la bonne image.
-discrimination entre une image appropriée et une image non appropriée
-discriminer entre 2 images d'objets préférés.
-vérifier la correspondance afin de s'assurer que l'enfant prend l'image de l'objet préféré.
-Important :changer la position des images pendant l'entraînement afin que le repérage ne soit pas basé sur la position des images.

Phase 4: Structurer une phrase
-Montrer à l'enfant à faire une phrase pour formuler ses demandes en utilisant un carton phrase et l'image ''je veux".
-image ''je veux "fixe : nous plaçons l'image ''je veux "sur le carton phrase, nous entraînons l'enfant à placer l'image de l'objet désiré à coté de ''je veux" et à aller donner le carton phrase à l'intervenant à qui il formule sa demande.
-déplacement de l'image ''je veux ": l'enfant doit déplacer l'image ''je veux "la mettre sur le carton phrase ,placer l'image de l'objet désiré à côté (fournir aide au besoin )

Stimulation verbale: quand l'enfant donne le carton phrase, le tourner vers lui et dire la phrase en pointant les images.
-référents non visibles : enlever immédiatement l'objet que l'enfant a demandé et reçu.

Phase 5: Répondre à la question ''qu'est-ce que tu veux ?
-Utilisation du carton phrase et de l'image ''je veux "
-L 'entraîneur pointe l'image ''je veux" et demande à l'enfant "qu'est-ce que tu veux ?
-Par la suite on retarde l'incitation gestuelle (pointage de l'image),puis on l'enlève.

Phase 6: Commentaires spontanés et réponses.
-Il faut amener l'enfant à répondre aux questions:
-'' Qu'est-ce que tu veux ? "
-'' Qu'est-ce que tu vois ? "
-'' Qu'est-ce que tu as ? "
-Pendant l'entraînement, utilisation de renforçateurs tangibles et sociaux chaque fois que l'enfant complète un échange.
-L 'entraînement va se faire avec une incitation gestuelle (pointage )que l'on va diminuer graduellement en alternant les questions posées. La partie la plus difficile est d'entraîner l'enfant à répondre successivement aux questions ''qu'est-ce que tu vois ? "et ''qu'est-ce que tu veux ?




Gary a fait d'énorme progrès avec le classeur PECS il arrive à construire des phrases au bout de 10 mois d'utilisation, les mots ne sont pas toujours bien dit (faute de prononciation) mais il se fait comprendre alors qu'avant le classeur il ne parlait pas du tout et il s'énervait !!

_________________
Bienvenue Invité passe une bonne journée!

Blog de Gary, mon fils autiste sévère:
http://troubleautisme.skyrock.com/
Blog de Grégory, mon fils ainé Syndrome de little:
http://elkwikikidel29200.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleautisme.skyrock.com/
Aline
AUTISME


Logiciel(s) : Psp 12-AS -Avidemux-photoshopcs5-Aleobanner-EAnim-Inpaint-Gimp
Messages : 1326
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 47
Localisation : BREST

MessageSujet: Re: Méthode PECS   Mar 29 Mai 2012 - 16:08

Pour dévellopper le langage il existe des méthodes d'apprentissages Gary utilise PECS:
En français : Système de Communication par échange d’images En Anglais : Picture Exchange Communication System) Le PECS a été développé par Andrew Bondy (un psychologue et thérapeute comportementaliste) et Lori Frost (orthophoniste) en 1985. L’idée de départ était de proposer une série d’enseignement unique permettant aux enfants comme aux adultes autistes de s’initier à la communication. Aujourd’hui, le PECS est pratiqué dans 27 pays.


Le principe
Le premier pas dans l’utilisation du PECS est l’enseignement de l’échange d’une image contre un objet désiré. Sitôt la demande est effectuée, sitôt la requête est accomplie. L’objectif est ici d’inciter un enfant, qui évite normalement la communication avec autrui, à communiquer. Pour ce faire, l’enfant doit avoir à sa disposition des images pour demander ce qu’il veut. Au début, le PECS se pratique avec deux adultes : un partenaire de communication et un incitateur physique, qui ont chacun un rôle précis. Dès que l’enfant montre un intérêt pour un objet, c’est le partenaire de communication qui lui présente cet objet. L’incitateur, quant à lui, va aider l’enfant à prendre et à donner l’image au partenaire afin qu’elle puisse être échangé contre l’objet désiré. L’aide de l’incitateur diminue ensuite progressivement. Et après plusieurs échanges, c’est l’enfant qui va initier le contact en prenant l’image de lui-même.

L’important dans le PECS n’est pas tellement l’image utilisée pour représenter l’objet mais plutôt la notion d’échange. On peut utiliser, selon l’utilisateur, des images « génériques » (pour inciter à la généralisation), des photographies d’objets … De même, l’enfant n’a pas besoin de comprendre l’image pour pratiquer cette méthode. Là encore, c’est la notion d’échange qui prime.


Passé le premier cap de l’échange, la méthode va plus loin. L’élève apprend à discerner les images, à faire des choix selon l’objet qu’il désire. On apprend également à l’élève à faire des phrases structurée de type « je veux… », à répondre à la question « que veux-tu ? » et même à émettre des commentaires, à élargir son vocabulaire en utilisant des attributs de couleurs, de formes, de tailles…

La méthode fait également usage de récompenses à l’instar des renforçateurs de la méthode
Les renforçateurs peuvent être alimentaires (M et M’s, pop corn, chewing gum…), des activités renforçatrices (jouer dehors, jouer à l’ordinateur, faire de la balançoire…), des bons points (gommettes, jouet préféré, ballons…) ou de type social (câlins, chatouilles, félicitations verbales…). Afin de rendre efficace l’utilisation de renforçateurs, il convient de respecter certaines règles : l’immédiateté, la répétition, la variété des renforçateurs utilisés, une explication verbale doit toujours expliquer le renforçateur.
l'approche pyramidale de l'éducation
Un manuel d’utilisation « l’approche de l’éducation Pyramidale » expose brièvement les cadres de l’intervention PECS. Cette approche est issue de l’analyse appliquée du comportement (ABA) et vise à créer un environnement pédagogique motivant et efficace pour les personnes autistes ou porteuses d’une déficience intellectuelle ou de troubles de l’apprentissage. L’approche comporte deux types éléments : les éléments structurels et les éléments didactiques. Les premiers constituent la base de la pyramide. Ce sont les éléments nécessaires à la mise en place d’activités et d’une communication fonctionnelles, d’un plan d’intervention comportementale. C’est le « pourquoi du comportement». Au sommet de cette pyramide se trouve les stratégies éducatives, le « comment enseigner ».
Les avantages
•Dépasse le cadre de l’autisme pour s’adresser à toute personne ayant des difficultés à s’exprimer oralement.
•Peut s’intégrer dans l’approche Teacch, le Pecs pouvant en constitué l’amorce.
•Encourage le développement du langage oral mais aussi la socialisation. C’est l’enfant qui initie une communication avec autrui. De plus, il peut se faire comprendre sans l’utilisation de la parole.
•Méthode peu onéreuse qui peut être mise en place rapidement. Le matériel peut être fait maison et adapté à l’enfant. Les délais d’apprentissage sont plutôt courts (mais peuvent varier selon les enfants)


Je vous mets ici le classeur PECS de Gary :

_________________
Bienvenue Invité passe une bonne journée!

Blog de Gary, mon fils autiste sévère:
http://troubleautisme.skyrock.com/
Blog de Grégory, mon fils ainé Syndrome de little:
http://elkwikikidel29200.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleautisme.skyrock.com/
 
Méthode PECS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méthode Tipi
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste
» La méthode hypothético-déductive
» Nouvelle méthode Statistique
» méthode fiche biographique auteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rose de l'Espoir :: AUTISME :: Méthodes-
Sauter vers: