La Rose de l'Espoir


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
PARTENAIRES
Mega PlugBoard Géant Annuaire referencement gratuit Annuaire Référencement Gratuit
Partenaires
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

  ATR-X ( Syndrome d'α-thalassémie associée à un retard mental)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aline
AUTISME


Logiciel(s) : Psp 12-AS -Avidemux-photoshopcs5-Aleobanner-EAnim-Inpaint-Gimp
Messages : 1326
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 47
Localisation : BREST

MessageSujet: ATR-X ( Syndrome d'α-thalassémie associée à un retard mental)    Lun 19 Juil 2010 - 12:17

Une maladie que je viens de connaitre depuis le 2 juillet par le biais d'un futur partenaire .un petit est atteind de ce syndrome et j'ai proposer à la maman de l'aider

Cette maladie touche les individus de sexe masculin, les femmes conductrices n'étant généralement pas atteintes sur les plans physique et intellectuel.


Un certain nombre d'individus atteints sont bien portants à l'âge de 30 ou 40 ans.

Jusqu'alors, 168 cas ont été rapportés.

La thalassémie alpha liée à l'X avec retard mental est caractérisée par: (en %)

Retard mental
– sévère 96%
– modéré à léger 4%

- Microcéphalie 74%

Dysmorphie faciale
– bouche triangulaire 98%
– hypoplasie étage moyen 88%
– narines antéversées 87%
– épicanthus 84%
– incisives espacées 67%

Autres signes
- Hypotonie néonatale 92%
- Des anomalies génitales,
- Une thalassémie alpha,
- Un langage très limité,
- Des crises d'épilepsie
- Grande affection à l'égard de leur entourage,
- Un comportement de type autistique
- Une hypotonie faciale et une bouche
- Un reflux gastro-intestinal

- anémie

Signes cliniques du syndrome ATR-X

Le tableau clinique du syndrome ATR-X est dominé par un retard mental sévère et une dysmorphie faciale caractéristique, alors que les anomalies hématologiques sont mineures. Les antécédents anté et périnatals sont sans particularité, le poids et la taille sont normaux à la naissance. En période néonatale, les enfants atteints de syndrome ATR-X présentent une hypotonie sévère et des troubles associés de l'alimentation. Pendant la petite enfance, toutes les acquisitions sont retardées : la marche ne survient que tardivement voire jamais, le langage se limite à quelques mots et les patients restent dépendants toute leur vie. Environ 30 % d'entre eux présentent une épilepsie tonico-clonique ou myoclonique. En règle générale, il n'y a pas d'anomalie cérébrale à l'imagerie en résonance magnétique mais des cas d'atrophie cérébrale discrète ont été rapportés. Bien qu'aucun phénotype comportemental particulier n'ait été décrit, les enfants sont, en général, affectueux et gais
La dysmorphie est très discrète chez le nourrisson ; elle s'affirme avec l'âge et est, en général, bien établie dès l'enfance. On note un épicanthus, un télécanthus, une hypoplasie de l'étage moyen de la face, un petit nez et des narines antéversées ; la lèvre supérieure est incurvée en chapeau de gendarme. Les incisives sont fréquemment espacées et en avant, la langue est hypotone.
Des malformations génitales de sévérité variable sont présentes dans 80 % des cas : cryptorchidie, anomalies du prépuce, mais aussi hypospadias, micropénis, voire ambiguïté sexuelle pouvant conduire à des erreurs de diagnostic de sexe. La puberté est fréquemment retardée.
Les anomalies hématologiques décrites dans certains cas d'ATR-X sont mineures, évoquant les particularités notées chez les patients atteints d'α-thalassémie : microcytose discrète associée à une pseudopolyglobulie. Elles sont l'expression d'un léger déséquilibre dans le taux de synthèse des deux chaînes de globine alors que, chez le sujet normal, ces deux chaînes, codées par des gènes localisés sur des chromosomes différents, sont synthétisées à des taux identiques. Bien que cette caractéristique soit l'un des éléments de base dans la définition initiale du syndrome, elle est très inconstante et, par conséquent, son absence ne doit pas faire exclure le diagnostic de syndrome ATR-X.
Les anomalies osseuses sont également fréquentes et variables : les anomalies des doigts et des orteils sont communes (clinodactylie, brachydactylie, extrémités en baguette de tambour, syndactylie) de même que celles du rachis (scoliose et cyphose). Un retard statural est présent dans 60 % des cas.
D'autres signes cliniques sont notés de manière moins constante : hypoglycémie, troubles de la régulation thermique. Une forte sialorrhée, des éructations et des vomissements fréquents sont rapportés, causés par un dysfonctionnement intestinal général. Enfin, des anomalies cardiaques variables et non spécifiques sont rapportées : malformations septales, canal artériel persistant, sténose pulmonaire.

Stratégie diagnostique

Certains tests, non spécifiques, permettent une orientation du diagnostic. Ce sont les études hématologiques ou la recherche d'un biais d'inactivation du chromosome X chez les mères des patients.
L'hémogramme peut révéler l'existence d'une microcytose modérée. Dans tous les cas, une coloration au bleu de crésyl devra être réalisée et permettra éventuellement d'objectiver sur le frottis sanguin la présence de corps de Heinz correspondant à des précipités de chaînes β-globine. Ces précipités sont difficiles à mettre en évidence et le test doit être répété à différents intervalles. Le pourcentage de corps de Heinz décrits chez les patients ATR-X varie entre 0 et 27 %. Il est sans corrélation avec les signes hématologiques (microcytose et pseudopolyglobulie) qui restent toujours très discrets, voire absents. Le seul examen qui permet d'objectiver de manière fiable un déséquilibre dans la production des chaînes de globine est la synthèse de chaînes in vitro mais cet examen est peu pratiqué en routine.
La recherche d'un biais d'inactivation du chromosome X chez la mère d'un sujet atteint se fait classiquement par l'étude de la méthylation du site polymorphe du récepteur aux androgènes. Jusqu'à présent, un biais a été retrouvé chez toutes les femmes porteuses obligatoires.
Concernant le diagnostic moléculaire, la taille importante de la séquence codante (plus de 7 kb), la structure complexe du gène XNP (35 exons) et la diversité des mutations rendent très coûteuse la recherche systématique de mutations chez les patients. Jusqu'à présent, le diagnostic moléculaire se limitait donc au séquençage des exons 7, 8 et 9 du gène XNP, codant pour les motifs en « doigt de zinc » dans lesquels ont été retrouvées 60 % des mutations. Néanmoins, l'augmentation du nombre de demandes de diagnostic ainsi que l'élargissement des phénotypes décrits ont conduit à mettre en place une stratégie diagnostique associant la recherche de la protéine XNP/ATR-X par immunocytochimie et le criblage exhaustif du gène XNP par DHPLC et séquençage.
La recherche de la protéine est réalisée par immunocytochimie avec des anticorps anti-XNP/ATR-X sur des lymphocytes de patients ATR-X. Les premiers résultats obtenus en combinant des expériences d'immunoblot et d'immunocytochimie sur des cellules de patients ATR-X avaient en effet montré soit une altération de la distribution cellulaire de la protéine XNP/ATR-X, soit l'absence totale de la protéine.
Le criblage de la totalité des exons du gène XNP est réalisé par chromatographie liquide haute performance en condition dénaturante (DHPLC) à partir de l'ADN génomique des patients. Dans le protocole établi, le gène a été découpé en 42 fragments qui couvrent tous les exons ainsi que les jonctions intron-exon. Ce criblage a confirmé, dans 100 % des cas, les mutations préalablement identifiées par séquençage.

_________________
Bienvenue Invité passe une bonne journée!

Blog de Gary, mon fils autiste sévère:
http://troubleautisme.skyrock.com/
Blog de Grégory, mon fils ainé Syndrome de little:
http://elkwikikidel29200.skyrock.com


Dernière édition par Aline le Lun 19 Juil 2010 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleautisme.skyrock.com/
Aline
AUTISME


Logiciel(s) : Psp 12-AS -Avidemux-photoshopcs5-Aleobanner-EAnim-Inpaint-Gimp
Messages : 1326
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 47
Localisation : BREST

MessageSujet: Re: ATR-X ( Syndrome d'α-thalassémie associée à un retard mental)    Lun 19 Juil 2010 - 12:23

La thalassémie alpha liée à l'X avec retard mental associe un visage caractéristique, des anomalies génitales, un retard de développement important s'associant avec un retard mental et des signes hématologiques de thalassémie alpha
Le retard de développement est constant la plupart des enfants ne parlent pas. La marche apparaît très tardivement et parfois jamais obligeant le malade à la chaise roulante. La dépendance pour la plupart de ces personnes est totale.
Des troubles du tonus à type d'hypertonie sont souvent présents et l'épilepsie se manifeste dans 1/4 des individus.Des troubles auditives et visuelles peuvent se rencontrer bien que leur évaluation soit difficile. Le périmètre crânien normal à la naissance voit sa croissance réduite pour aboutir à une microcéphalie. L'imagerie du cerveau est le plus souvent normale
Comportement
Le comportement de ces enfants peut simuler celui d'un syndrome d'Angelman ou présenter des signes d'automutilations. Des attitudes autistiques sont fréquentes.

Caractéristiques faciales
Large front, hypoplasie du maxillaire, épicanthus, nez large
Anomalies génitales
Ectopie testiculaire, hypospade, micropénis et ambiguïté sexuelle des organes génitaux externes

Diagnostic
Clinique
La thalassémie alpha liée à l'X avec retard mental doit être suspectée chez un enfant présentant un faciès caractéristique, des anomalies génitales et un retard de développement.

Biologique
90 % des personnes malades présentent une hémoglobine anormale appelée HbH. Les hématies porteuses de cette hémoglobine sont mises en évidence par le bleu de crésyl. Le taux de globules rouges atteint est de de 1 pour 10000 à 30 pour 100.

L'électrophorèse de l'hémoglobine est moins performante pour rechercher l'HbH.

Génétique
Le séquençage du cDNA permet de détecter plus de 90 % des mutations du gène ATRX

L'étude de l'inactivation du chromosome X permet de détecter les femmes porteuses de la mutation

_________________
Bienvenue Invité passe une bonne journée!

Blog de Gary, mon fils autiste sévère:
http://troubleautisme.skyrock.com/
Blog de Grégory, mon fils ainé Syndrome de little:
http://elkwikikidel29200.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleautisme.skyrock.com/
 
ATR-X ( Syndrome d'α-thalassémie associée à un retard mental)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» syndrome de noonan
» Bonjour
» Mérycisme - définition DSM-IV
» La flore intestinale associée au syndrome métabolique lié à l'obésité.
» Syndrome de Guillain-Barré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rose de l'Espoir :: MALADIES :: SYNDROMES ET MALADIES ASSOCIÉES-
Sauter vers: