La Rose de l'Espoir


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
PARTENAIRES
Mega PlugBoard Géant Annuaire referencement gratuit Annuaire Référencement Gratuit
Partenaires
Tchat Blablaland
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Scoliose...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aline
AUTISME


Logiciel(s) : Psp 12-AS -Avidemux-photoshopcs5-Aleobanner-EAnim-Inpaint-Gimp
Messages : 1326
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 48
Localisation : BREST

MessageSujet: Scoliose...   Lun 7 Sep 2009 - 15:53

La scoliose est une déformation sinueuse de la colonne vertébrale dans les trois plans de l'espace: inclinaison dans le plan frontal, rotation des vertèbres dans le plan horizontal et inversion des courbures dans le plan sagittal. Il s'agit d'une déformation non réductible, contrairement à l'attitude scoliotique (=déviation rachidienne réductible).
Entre 1 à 3 % des enfants ont un certain degré de rotation de la colonne vertébrale, la plupart ne nécessitant aucune prise en charge.

Il existe une participation génétique mais le, ou les, gènes responsables n'ont pas été identifiés.
La scoliose est dite « vraie » (ou structurale) quand une rotation est associée à la déviation latérale ; ce cas ne concerne qu'une faible proportion de la population générale. La grande majorité des scolioses de l'enfance sont « idiopathiques », ce qui signifie que leur origine est inconnue, à la différence des scolioses secondaires à une anomalie neuromusculaire, une tumeur, un traumatisme ou une malformation vertébrale. La scoliose idiopathique est à différencier aussi de l'attitude scoliotique, ou scoliose posturale, qui ne comporte pas de rotation des corps vertébraux, et qui se corrige en position couchée. Elle peut aussi être héréditaire.

Évaluation

Schéma de l'angle de CobbIl existe quatre types principaux de scoliose :

thoracique (dorsale)
thoraco lombaire (dorso-lombaire)
lombaire
double
Le principal critère d'évaluation de la scoliose est l'angle de Cobb, qui se mesure sur une radiographie du rachis. C'est l'angle formé à partir de l'intersection de deux droites tangentielles l'une au plateau supérieur de la vertèbre limite supérieure, l'autre au plateau inférieur de la vertèbre limite inférieure.
La scoliose structurale idiopathique se développe habituellement après la petite enfance, avant la puberté et pendant la croissance pubertaire. Elle atteint en majorité la population féminine (une fois et demi à deux fois plus que chez le garçon). La courbe scoliotique tend à s'aggraver avec le temps. Ce degré de progression est variable selon les individus mais semble plus important dans les cas de scolioses dorsales, lorsque la courbure initiale est déjà importante, ou lorsque le patient n'est pas encore mature[1].

Les conséquences à long terme des scolioses idiopathiques sont :

la gène respiratoire, avec diminution de la Capacité Vitale (CV), du VEMS. La diminution de la CV est sévère lorsque la scoliose dorsale dépasse 90°.
les douleurs rachidiennes plus fréquentes que par rapport à un groupe témoin, même si cela n'est pas retrouvé constamment,
la vie quotidienne peut être perturbée, plutôt pendant les périodes de douleurs rachidiennes aiguës.
La scoliose peut provoquer, lorsqu'elle est importante, un retentissement psychologique en raison de l'atteinte de l'image corporelle.
Les douleurs rachidiennes et les troubles respiratoires sont d'autant plus importants que l'angle de Cobb est grand.

Non opérée, la scoliose idiopathique a un retentissement variable sur la qualité de vie, en fonction de sa sévérité.
Lorsque l'angle de Cobb est inférieur à 30° en fin de croissance, il est rare qu'elle s'aggrave plus tard. Lorsqu'il est supérieur à 50°, les troubles respiratoires sont d'autant plus importants que cet angle est élevé

Traitements

Radiographie d'une colonne vertébrale atteinte de scoliose après une intervention chirurgicaleLes traitements non chirurgicaux visent à limiter la progression naturelle des scolioses, notamment vers les formes graves, et à réduire (l'évolution vers et) les complications respiratoires et douloureuses. Le traitement chirurgical peut, lui, tendre à la réduction de la courbure.

On dispose de la kinésithérapie, du port du corset et en dernier recours la chirurgie.

Les indications sont variables suivant le degré de courbure et le pays : les États-Unis sont plutôt attentistes pour le scoliose modérée ou proposent un corset. En Europe, une rééducation est volontiers préconisée à un stade précoce. Il n'existe pas de preuve de la supériorité d'une attitude par rapport à l'autre.

_________________
Bienvenue Invité passe une bonne journée!

Blog de Gary, mon fils autiste sévère:
http://troubleautisme.skyrock.com/
Blog de Grégory, mon fils ainé Syndrome de little:
http://elkwikikidel29200.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
http://troubleautisme.skyrock.com/
Kwikiki
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 26
Localisation : Nihon 日本 Fukuoka 福岡県 (Non, en fait c'est Brest en France dans la réalité !)

MessageSujet: Re: Scoliose...   Lun 7 Sep 2009 - 18:38

Une maladie très grave ! J'en connais une copine qui en est atteinte malheureusement ! Elle s'appelle Elodie et à mon âge !

_________________

わたし す グレゴリー です
Revenir en haut Aller en bas
http://the-gang-forum.forumactif.org/
kev1n57

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 23
Localisation : 57 moselle

MessageSujet: Re: Scoliose...   Mer 16 Sep 2009 - 22:06



et voila a quoi ressemble une scoliose bien sur elle ne sont pas forcément sur le coté elle sont defoi vers l'avant ou voir meme en S tres prononcé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scoliose...   Dim 27 Sep 2009 - 22:33

bonjour , moi j'ai une double scoliose inversée , depuis mes 15ans , interdit de faire du cheval .
Et l'anesthesiste a eu peur au moment de me faire la péridurale a l'accouchement de dylan
En plus de ça j'ai eu le coup du lapin inversé a faire le poirier (mon menton a touché mon thorax)
Alors j'ai toute les disc du cou usée ,discalcifié et avancé
pas cool.
Ca me gène pas mais le plus dur c'est quand on vous allonge sur une table d'examen , pour moi c'est dur il me faut un oreiller alors je met souvent un bras

Je suis souvent surveillée pour celà IRM

voilà j'ai pas honte , j'en parle.
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scoliose...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scoliose...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la fente labio palatine + scoliose sévère
» Pb physique, scoliose , douleur pour méditer
» l'histoire de Mathilde
» Consultation à Lyon
» Partage de séries d'exercices :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rose de l'Espoir :: MALADIES :: SOINS AUX MALADES-
Sauter vers: